Société

J’en parle, tu en parles, nous en parlons

Nous avons tous parmi nos connaissances un ou plusieurs artiste(s) dont nous admirons l’oeuvre, qui nous fait rire, pleurer, nous procure des émotions ou dont nous simplement admirons le temps passé à créer.

Faisont tourner sur F***b**k, Tw*** ou nos blogs, les artistes de notre entourage. Donnons leur de la visibilité, élargissons encore leur audience, faisons monter les compteurs de vue, likons les. C’est bon pour eux, c’est bon pour l’économie, c’est bon pour le vivre ensemble. Cela met de l’animation dans nos villes et nos campagnes, cela remplit les salles et les expos, les restos avant et les bars après.

Et puis, si vous ne le faites pas pour eux, faites le pour vous. Connaitre des gens célèbres, cela flatte notre vanité : “Je l’aidé à passer le cap du 1 000 000 de vues sur Y**t**e!” ou “Ce chanteur? Il est venu manger chez moi le week-end dernier!

On commence avec Love Zombie de Joy As A Toy.
Pour tous les amoureux du Condroz et des zombies de série … Z :

‘Marcos is gay’

Wednesday, November 5, 1997 – 11:00

‘Marcos is gay’

Some time ago, in an attempt to discredit one of the Zapatista leaders in southern Mexico, Sub-comandante Marcos, government officials there tried to put forth the idea that Marcos was gay. In a region where machismo still runs strong, it was hoped this would tarnish the leader’s credibility.

He responded by writing a poem:

“Yes, Marcos is gay. Marcos is gay in San Francisco Black in South Africa an Asian in Europe, a Chicano in San Ysidro, an anarchist in Spain, a Palestinian in Israel, a Mayan Indian in the streets of San Cristobal, a Jew in Germany, a Gypsy in Poland, a Mohawk in Quebec, a pacifist in Bosnia, a single woman on the Metro at 10pm a peasant without land, a gang member in the slums, an unemployed worker, an unhappy student and, of course, a Zapatista in the mountains.

“Marcos is all the exploited, marginalised, oppressed minorities resisting and saying ‘Enough’. He is every minority who is now beginning to speak and every majority that must shut up and listen. He is every untolerated group searching for a way to speak. Everything that makes power and the good consciences of those in power uncomfortable — this is Marcos.”

[From Social Justice E-Zine #27.]

#JeSuisCharlie

#JeSuisCharlie

Pourquoi nier la réalité du changement climatique? La 3ème réponse…

A la question “pourquoi nier l’évidence du réchauffement climatique“, on présente souvent les deux réponses suivantes: la position idéologique et l’impact sur l’industrie. Il y en a cependant une troisième dont on parle peu: la volonté délibérée.

1. La bêtise idéologique

L’aticle de la Libre Belgique du 20/9/2013 Les climato-sceptiques du Congrès américain inébranlables face à la science résume bien la situation:

Les climato-sceptiques de la Chambre des représentants aux États-Unis sont plus préoccupés par le fait d’être mis en cause par un membre du mouvement ultra-conservateur Tea Party lors d’une élection primaire que par un opposant démocrate.

Des sondages ont aussi montré que l’opinion du public sur le réchauffement est étroitement liée à leurs convictions politiques et à d’autres indicateurs idéologiques (…): ainsi, ceux qui mettent en doute la théorie de l’évolution de Darwin et défendent une vision créationniste du monde sont souvent des climato-sceptiques.

2. Ne pas pénaliser les industriels et le développement

Un refrain bien souvent entendu: lutter contre les causes industrielles du réchauffement climatique pénaliserait les grandes entreprises génératrices de gaz à effet de serre: producteurs d’électricité, d’acier, de ciment et autres.

Les pays qui prendraient des mesures dans ce sens s’exposeraient à des pertes d’emploi massives, à des pertes de rentrées financières et à des problèmes budgétaires.

C’est l’argument massue des groupes de pression auprès de la Commission Européenne, du gouvernement américain, du G7, etc.

C’est également la justification avancée par les pays émergents qui craignent l’impact sur leur développement.

3. La troisième réponse: la volonté délibérée…

La troisième réponse est celle qui est totalement éludée actuellement: la réalité du réchauffement climatique est niée afin de le favoriser! Il y a en effet un intérêt financier à ce que les pôles se réchauffent: l’exploitation de nouvelles routes maritimes et des resources géologiques.

Un continent Antartique sans glace, sans faune et flore spécifiques, débarassé de son histoire n’aurait plus de raisons objectives d’être protégé. Les immenses ressources naturelles qu’il renfermerait pourrait enfin être exploité.

Quant à la calotte glaciaire de l’Artique, sa fonte ouvrirait de nouvelles routes de navigation beaucoup plus courtes entre les pays riverains et faciliteraient, comme pour l’Antartique, l’exploitation des ressources géologiques qui y sont maintenant hors d’atteinte.

Bref, combattre la réalité de la fonte des glaces et du réchauffement climatique est une manière de l’accélérer afin de favoriser l’enrichissement de quelques uns.

By NASA image created by Jesse Allen, using AMSR-E data courtesy of the National Snow and Ice Data (NSIDC), and sea ice extent contours courtesy of Terry Haran and Matt Savoie, NSIDC, based on Special Sensor Microwave Imager (SSM/I) data. Via Wikimedia Commons.

Sauvez les abeilles!

Urgent! Les dirigeants européens pourraient interdire les pesticides tueurs d’abeille dans 24 heures. Cliquez pour signer la pétition et envoyez-la à tous ceux que vous connaissez — Formons un immense essaim de 2 millions de signatures et faisons-nous entendre avant leur rencontre.

Read the rest of this entry »

La marche sur Anvers

Une excellente analyse du comportement de Bart De Wever après sa victoire aux élections communales 2012 à Anvers.

http://www.paulmagnette.be/2012/10/la-marche-sur-anvers/

Ecrit par… Paul Magnette, cet article va bien plus loin qu’une simple critique socialiste sur une victoire nationaliste. Je vous laisse juger.

 

Mine de matériaux précieux

Le monde et singulièrement le tiers-monde se fait éventrer tous les jours afin d’en extraire ses métaux et autres matières premières. Ceux-ci sont ensuite mélangés les uns aux autres pour constituer les appareils électriques et électroniques dont nous sommes si friands. Et lorsque ceux-ci sont casses ou simplement démodés (voir a ce sujet l’excellent documentaire Prêt à Jeter d’ARTE sur l’obsolescence programmée), on les jette. Les appareils qui ne sont pas reconditionnés par des entreprises a finalité sociale (comme Les Petits Riens) sont alors théoriquement recycles.

Read the rest of this entry »

Quotas de musique et promotion de nos artistes

Malgré le développement des moyens de partages via internet, passer à la radio reste pour la majorité des musiciens une étape obligée vers le succès. La radio est loin d’être un média mort et contribue toujours pour beaucoup au succès de telle ou telle nouveauté musicale. Surtout lorsque celle-ci sont assénées de manière répétitive sur les différentes stations. Afin de privilégier certaines productions, les pouvoirs publics en Belgique ont instauré un système de quotas.

Read the rest of this entry »