Mine de matériaux précieux

Le monde et singulièrement le tiers-monde se fait éventrer tous les jours afin d’en extraire ses métaux et autres matières premières. Ceux-ci sont ensuite mélangés les uns aux autres pour constituer les appareils électriques et électroniques dont nous sommes si friands. Et lorsque ceux-ci sont casses ou simplement démodés (voir a ce sujet l’excellent documentaire Prêt à Jeter d’ARTE sur l’obsolescence programmée), on les jette. Les appareils qui ne sont pas reconditionnés par des entreprises a finalité sociale (comme Les Petits Riens) sont alors théoriquement recycles.

Pourquoi théoriquement? Car dans la plupart des cas, on se contente de retirer les produits nocifs, de récupérer les pièces métalliques et de bruler le reste pour faire de l’énergie. Mais d’autres de formes de recyclage sont possibles et permettent de récupérer bien plus.

Le Rotorshredder concasse et broie les déchets électriques et électroniques (DEE) et sépare grossièrement les ferreux des non-ferreux, le fin du grossier. D’autres techniques permettent d’aller plus loin (extrait de l’excellent site Ecologic):

  • Des étapes de tri manuel sont ajoutées afin d’extraire les éventuels polluants qui seraient encore contenus dans les fractions broyées.
  • Des outils utilisant les propriétés électromagnétiques des métaux permettent de séparer les fractions métalliques entre elles et des autres fractions (overband, tambour magnétique, courant de Foucault).
  • Des outils utilisant les propriétés mécaniques des matières permettent de séparer notamment les plastiques entre eux et des autres fractions mais aussi les métaux non ferreux entre eux (flottation, table densimétrique sèche ou humide…)
  • Des outils couplant analyse spectrographique, couleur etc… et des mécanismes pour isoler les fractions recherchées comme des buses soufflantes permettent de trier des fractions spécifiques comme les cartes électroniques, les types de verre, les types de plastiques…

Qu’en est-il exactement en Belgique? Ou en Europe? Y a-t-il des chiffres qui illustreraient ce qui est exactement revalorise et ce que ça représente en termes d’économie de matières premières?

Finalement, peut-on faire mieux? Quelles sont les politiques en place actuellement et que faire pour aller plus loin?

 

Leave a Reply